TEXTE de Monsieur OUAKAL Robert

Punchlin:

… A pas de géant, mon père, se pervers

adultère,

pas le géant père tout vert mais ce père, vers l’air des adultes…

/Sévère, est t’il? Ouille, oui!!!

/Il persévère et jouit…

/La queue à l’air??? Bien sûr queue, oui…

« Ses attributs, on l’air d’être tout vermillon

à force,

à faire leurs affaires par millions,

tout féroces ».

-Lui attrapant ses couverts, dans la tribu pendant la journée…

Moi en attendant ma joualvert bienvenue,

pour me sauver…

Fait-divers, en hivert…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s